Le petit manuel de résistance contemporaine de Cyril Dion


Lecture / lundi, août 27th, 2018

Le Petit manuel de résistance contemporaine de Cyril Dion est sorti début 2018, j’en ai entendu parler dans l’épisode « L’effondrement est déjà là » de la web série documentaire NEXT sur Youtube.

C’est LE livre révélation pour moi en ce qui concerne notre avenir sur la planète Terre et les solutions qui pourraient être envisagées…

Celui qui m’a chamboulée pendant des semaines, celui qui m’a déprimée puis motivée à agir du mieux que je peux, celui qui m’a fait prendre conscience que maintenant on ne rigole plus avec le changement climatique, celui qui m’a retourné la tête dans tout les sens, celui qui m’a fait me demander si j’ai vraiment envie de mettre au monde un deuxième enfant, qui m’a fait culpabiliser d’en avoir eu un et de lui offrir un monde détruit, le livre qui permet de mettre des réalités concrètes, des chiffres mais aussi des réflexions qui font se demander s’il ne faudrait pas changer entièrement notre façon de vivre…

Résumé du livre de Cyril Dion

À quoi bon ?

J’ai angoissé dès les premières pages, à me dire qu’on est foutu… À imaginer les scénarios catastrophe que l’on voit dans les films d’apocalypse…
Car Cyril Dion met les mots sur ce qui ne tourne pas rond aujourd’hui : nous avons tous conscience de la catastrophe vers laquelle nous nous dirigeons, mais ne pas foncer droit dans le mur nous paraît tellement compliqué, les enjeux économiques semblent tellement piégés dans la mondialisation et le capitalisme, les politiques si distants et absents que nous nous remettons pour la plupart au « à quoi bon ? »

À quoi bon se tourner vers une consommation responsable, à quoi bon boycotter des produits plus nocifs qu’on ose l’imaginer, à quoi bon changer radicalement son mode de vie ?

En fait, nous avons une peur bleue de commencer dès maintenant une énorme remise en question de nos modes de vie et une réorganisation qui se mesure sur le long terme, tant au niveau individuel que collectif.

J’ai toujours aimé regarder le monde « de haut », et m’interroger sur nos actes et nos choix. Pourquoi tant de personnes préfèrent faire des tours en voiture sans but, plutôt que d’aller se promener en forêt, pourquoi on court toujours après le « avoir » plutôt que l' »être », nous travaillons pour consommer quand bien même notre travail ne nous satisfait pas personnellement… Triste monde. Je me retrouve dans les réflexions de Cyril Dion, il a mit les mots sur ce que je n’arrivais pas à saisir.

De nouveaux récits

Ce qui nous a guidés jusqu’à maintenant, ce sont les récits, selon Cyril Dion. Et je trouve sa réflexion tout à fait convainquante : les récits (livres, films, coutumes, transmission de génération en génération, discours, etc.) nous ont dirigés, nous et nos choix, vers la situation dans laquelle nous nous trouvons actuellement, le meilleur exemple est celui du Rêve américain, où posséder était la principale raison de vivre. L’être humain a besoin d’un but pour vivre pleinement, contrairement aux animaux qui ont comme but de vivre, simplement. Nos choix sont guidés par des idéaux, changeons-les…

Nous devons donc à présent modifier ces récits, en écrire de nouveaux dans lesquels seraient décrites des solutions inspirantes et déterminantes pour notre futur monde pour ne pas foncer droit vers l’effondrement.

Nos récits doivent tout d’abord inclure tout ce qui peut nous permettre de ralentir, limiter, voire arrêter la destruction des écosystèmes, des modèles de protection sociale, du vivre ensemble et le dérèglement du climat. Sus donc aux énergies fossiles, au gaspillage de toute sorte (énergétique, alimentaire, d’objets), à la surconsommation, à l’orgie de produits d’origine animale, à tout ce qui demande de bétonner, de creuser des mines, d’abattre des forêts, de propulser du gaz dans l’atmosphère, de faire travailler des enfants ou même des adultes dans des conditions misérables, sus à l’extrême concentration des richesses et du pouvoir qui craquelle nos démocraties et à l’ultralibéralisme qui est bien souvent l’architecture qui conduit à toutes ces catastrophes.

J’espère vous avoir donné envie de lire l’essai de Cyril Dion, et que vous puissiez partager à votre tour ce livre et vos idées de récits.

[Pour l’achat, rendez vous dans votre librairie de quartier ou à la bibliothèque, je ne mettrai pas de lien vers les Pa*** et compagnie]

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réponses à « Le petit manuel de résistance contemporaine de Cyril Dion »

  1. Coucou,
    Merci pour ton récit. Même si parfois, on a plutôt envie de se boucher les oreilles et fermer les yeux, ce genre de lecture permet, j’en suis convaincue, de d’aller (enfin) dans le bon sens.
    Je file le chercher à la biblio.
    Bises
    Virginie

Laisser un commentaire