Lecture : Maman minimaliste


Famille, Lecture, Lifestyle / mardi, mars 27th, 2018

Sorti en novembre 2017, le livre Maman minimaliste de Mino Rakotozandrini a eu un succès immédiat auprès des parents à la recherche de simplicité.

Couverture Maman minimaliste

Résumé

Et si vous commenciez à simplifier votre vie de famille ? Entre les activités des enfants, votre vie professionnelle et les tâches ménagères, vous avez peut-être l’impression de perdre pied. Pire, vous n’avez plus assez de temps pour l’essentiel : passer de bons moments en famille. Grâce au minimalisme, vous allez pouvoir désencombrer votre maison, votre emploi du temps et gérer plus efficacement le budget familial. Un enfant n’a pas besoin d’une profusion de jouets, ni de vêtements de marque. Beaucoup de choses peuvent être achetées d’occasion puis triées et données quand elles ne servent plus. Grâce à ce livre, chaque parent apprend à dépenser moins et à vivre mieux. L’important n’est pas d’accumuler ni de consommer mais de se concentrer sur l’essentiel : l’amour de vos enfants et le bonheur d’une vie simple en famille. Une vie simple et meilleure pour les parents et les enfants.

Mon avis

Bon alors tout d’abord petite parenthèse, je me questionne sur le titre… Pourquoi Maman ? Pourquoi pas Papa ou Maman et Papa ou Parents minimalistes ? Peut-être parce que le rangement et l’organisation familiale incombe inconsciemment à la maman, mais ceci est un autre sujet (charge mentale, aide de la part du papa, etc.)

Concernant le contenu du livre, je n’ai pas été déçue : les premiers chapitres ont été révélateurs de mon envie de désencombrer mon appartement, et mon esprit. En fait, j’ai plus apprécié les commentaires bienveillants, les explications au sujet de la nécessité de posséder le moins possible et du bienfait que cela procure à toute la famille. Et j’ai surtout aimé la réflexion menée par rapport au « trop » qui a des effets néfastes sur notre santé physique et psychique. Mino Rakotozandrini donne également des exercices simples qui amènent à des réflexions sur notre façon de consommer.

Mais ensuite, j’ai sauté des pages au 3/4 du livre lorsque l’auteur explique de quelle manière procéder pour se débarrasser des objets superflus que l’on possède et ne garder que l’essentiel.

Parce que le « comment on fait » et « par quoi on commence », je préfère ne pas me forcer à faire les choses d’une certaine manière décrite dans un livre. Je préfère prendre mon temps et désencombrer à mon rythme, à ma manière, pour ne pas être découragée.

Ce livre est une perle pour les personnes n’ayant jamais lu sur le sujet. Pour celles et ceux qui s’y intéressent déjà depuis un moment et qui ont eu d’autres lectures similaires, je dois dire que cet ouvrage n’est pas indispensable. À emprunter en bibliothèque, c’est encore mieux !

Bonne lecture !

Pour plus de détail, Mino tient un blog mamanminimaliste.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire